Parce qu’un pays se découvre aussi grâce à sa littérature, on vous fait découvrir cette semaine les dernières nouveautés littéraires suédoises de cette année. Et si vous ne maîtrisez pas (encore !) le Suédois, on vous rassure, tous ces livres ont été traduits en français !

Catégorie : Romans

Le Dompteur de Lions par Camilla Läckberg – 11 mai 2016, éditions Actes Sud
le-dompteur-de-lions-litterature-suedoise

Très connue pour ses romans à succès, Camilla Läckeberg est l’auteur d’une série de romans policiers mettant en scène le personnage d’Erica Falck ainsi que Patrick. Le dompteur de Lion est le petit dernier des 9 livres que compose cette série. Son dernier livre est d’ailleurs en TOP 10 des meilleures ventes en France.

Résumé du livre : C’est le mois de janvier et un froid glacial s’est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s’agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu’aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu’un en a fait une poupée humaine. D’autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n’en soit pas à sa première victime… De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l’amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l’instinct maternel n’a rien de naturel…

Référence 

Tant que dure la colère par Asa Larsson, 1er septembre 2016, aux éditions Albin Michel.

tant-que-dure-ta-colere-litterature-suedoise

Ancienne avocate, la romancière suédoise Asa Larsson est une auteure de polar. Elle s’est même vue obtenir plusieurs prix pour ses livres à succès. Son premier ouvrage publié sous le titre The Altar Savage à d’ailleurs été sélectionné pour le prix du Dagger Duncan Lawrie International, un des concours les plus prestigieux de la littérature !

Résumé du livre : Au nord de la Suède, à la fonte des glaces, le cadavre d’une jeune fille remonte à la surface du lac de Vittangijärvi. Est-ce son fantôme qui trouble les nuits de la procureure Rebecka Martinsson ? Alors que l’enquête réveille d’anciennes rumeurs sur la mystérieuse disparition en 1943 d’un avion allemand dans la région de Kiruna, un tueur rôde, prêt à tout pour que la vérité reste enterrée sous un demi-siècle de neige…

Référence 

N’essuie jamais de larmes sans gants par Jonas Gardell – 7 septembre 2016, éditions Gaia

nessuie-jamais-les-larmes-sans-gants-litterature-suedoise

Jonas Gardell, fils de deux parents psychologues à toujours fait travailler son imagination. Après avoir fait une école d’art dramatique, il a décidé de devenir un artiste et se lance dans l’ouverture d’une galerie d’art. En 1985, il sort son premier livre « Passion jeu », puis, 10 ans plus tard, il écrit son premier long métrage Invité Oskar. Plus qu’un écrivain, Jonas GArdell est aussi comédien et interprète.

Résumé du livre : 1982. Rasmus vient d’avoir son bac et quitte la Suède profonde pour la capitale. À Stockholm, il va pouvoir être enfin lui-même. Loin de ceux qui le traitent de sale pédé. Benjamin est Témoin de Jéhovah et vit dans le prosélytisme et les préceptes religieux inculqués par ses parents. Sa conviction vacille le jour où il frappe à la porte d’un homme qui l’accueille chaleureusement, et lui lance : « Tu le sais, au moins, que tu es homosexuel ? ». Rasmus et Benjamin vont s’aimer. Autour d’eux, une bande de jeunes gens, pleins de vie, qui se sont choisis comme vraie famille. Ils sont libres, insouciants. Quand arrive le sida. Certains n’ont plus que quelques mois, d’autres quelques années à vivre.

Face à une épidémie mortelle inconnue, toutes les politiques sociales ou sanitaires du « modèle suédois » échouent. Les malades séropositifs sont condamnés à l’isolement et à l’exclusion.

Référence 

Jonas Gardell est récemment venu à l’institut suédois pour la sortie en France de son nouveau roman.

Les noces perdues par Anna Jansson, 16 Septembre 2016, éditions du Toucan

les-noces-perdues-litterature-suedoise

Ancienne infirmière, Anna Jansson s’est d’abord inspirée de ses rencontres médicales pour écrire ses romans. Aujourd’hui, elle est l’auteur d’une série « Maria Wern » où se retrouvent des histoires de meurtres crapuleux avec le personnage de l’inspectrice Maria Wern.

Résumé du livre : Maria Wern est une jeune inspectrice de la brigade de police de Visby, charmante petite ville de l’île de Gotland, au sud de la Suède. Une nuit, alors qu’elle rentre à pied après une soirée arrosée où son amie Erika lui a présenté son nouveau compagnon, elle aperçoit trois hommes qui frappent brutalement un garçon déjà à terre. Elle tente de les arrêter mais les agresseurs se retournent contre elle et la rouent de coups. A son réveil à l’hôpital, elle apprend que le jeune garçon est mort. Ce meurtre, relayé par tous les medias de l’île, est un traumatisme pour une petite ville calme comme Visby. D’autant que deux jours plus tard, c’est une jeune infirmière de l’hôpital qui est retrouvée assassinée, horriblement mutilée.

Avec leurs maigres moyens, Maria et ses collègues se lancent à corps perdus à la poursuite du tueur, prêts à retourner toute l’île pour comprendre. Mais il se pourrait qu’il ne soit pas nécessaire d’aller très loin…

Référence 

Catégorie : Polars Suédois

Dans son regard par Theodor Kallifatides – 9 novembre 2016, éditions Payot & Rivages

Ecrivain suédois d’origine grecque, Theodor Kallifatides se consacre depuis le début des années 70 à l’écriture de romans, de pièces de théâtre et même de scénarios pour le cinéma.

Résumé du livre : La brigade 6 de la police de Huddinge se demande pourquoi la commissaire Kristina Vendel a l’air si sombre. Elle ne peut pas leur révéler le fonds de ses pensées car cette fois, le lieu du crime est son propre corps.

Référence

Catégorie : Jeunesse

Plupp construit sa maison d’Inga Borg, 5 octobre 2016, éditions l’étagère du bas

plupp-construit-sa-maison-litterature-suedoise

Inga Borg est une artiste et auteur pour enfants très connue pour ses livres comme le fameux Plupp et ses amis les animaux. Plupp construit sa maison paraîtra en France le 5 octobre prochain aux éditions l’Etagère du bas.

Cliquez ici pour plus d’informations.

Catégorie : Les sorties littéraires du mois d’Août

À tout moment la vie par Tom Malmquist – 18 août 2016, éditions Noir sur Blanc

Résumé du livre : Pour Tom, il y aura désormais un avant et un après. Dans la fracture du temps, dans les profondeurs d’un hôpital de Stockholm, un corps dévasté, comme un autre lui-même, est arraché à tous ses liens terrestres. Mais au-delà des moindres signes cliniques émerge encore, par moments, la conscience d’une femme aimée, Karin, qu’il faut délivrer d’urgence de l’enfant qu’elle porte. Sa famille, ses amis veillent dans l’ombre, séparés d’elle, mis à nu devant la finalité obscure des jours.

Dans l’après, malgré les douleurs de la perte, les tourments, et les complications de la vie civile, Tom se consacre à la petite Livia et revit par la pensée ses années auprès de Karin, s’évertuant à ranimer partout la jeune femme.

Référence 

Evénement : rencontre avec l’auteur le 21 septembre à l’institut suédois

Beckomberga – Ode à ma famille par Sara Stridsberg – 18 août 2016, édition Gallimard

ode-a-ma-famille-litterature-suedoise

Résumé du livre : En 1995, Beckomberga ferme ses portes. Ouvert en 1932 dans la campagne près de Stockholm, il devait être «une nouvelle sorte d’hôpital psychiatrique, un nouveau monde où personne ne serait laissé pour compte, où l’ordre et le souci de l’autre seraient de mise», où les fous allaient «enfin être libérés et sortir dans la lumière».

Beckomberga a marqué l’adolescence de Jackie, l’héroïne de ce roman : c’est là qu’elle a rendu de nombreuses visites à son père, Jim, au «château des Toqués». En dépit de son amour pour Lone, la mère de Jackie, en dépit de l’existence

Référence 

Les bottes suédoises d’Henning Mankell – août 2016, éditions Seuil

Résumé du livre : Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands- parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et sans l’apparition de Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement. Après l’immense succès des Chaussures italiennes, auquel il fait suite, Les Bottes suédoises brosse le portrait en clair- obscur d’un homme qui revisite son destin, tenaillé par le doute, le regret, la peur face à l’ombre grandissante de la mort, mais animé aussi par le désir et la soif d’amour. Tel est l’ultime roman de Henning Mankell : une œuvre d’une sobriété élégiaque et poignante, traversée et portée par la beauté crépusculaire des paysages.

Référence 

Les élus de Steve Sem-Sandberg – août 2016, éditions Laffont

les-elus-litterature-suedoise

Résumé du livre : « Maintenant, Julius a les ciseaux. Pourtant la douleur est toujours là. Schwester Mutsch aussi est toujours là. Elle se penche vers lui et lui crache à la figure, puis elle étale la salive sur les lèvres et les paupières fermées du garçon. Espèce d’ordure. Tu n’as aucun droit de vivre. Soit on t’enferme chez les fous, soit le docteur te fait une piqûre. Et voilà que la paire de ciseaux ne se trouve plus dans sa main. Elle flotte dans la lumière bleutée, au milieu des lits et des tables de chevet. Alors il brandit haut l’instrument et l’enfonce dans sa poitrine. Enfin, le silence se fait. Même la lumière bleutée semble s’être éteinte. Puis elle revient. Et avec elle l’insoutenable douleur. »

En 1941, à Vienne, l’hôpital du Spiegelgrund a été transformé par les nazis en un centre pour enfants handicapés et jeunes délinquants. Jour après jour, Adrian, Hannes et Julius, pensionnaires de la maison de redressement, tentent d’exorciser l’horreur. Dans un époustouflant ballet de voix tour à tour intérieures et extérieures, ils racontent l’enfer qu’ils vivent et la mort qui les guette au pavillon 15, ou l’on extermine les « indésirables ».

« Un brillant travail d’écriture, dont l’intensité et la profondeur vous rentrent dans la peau et ne quittent plus vos pensées. »Frankfurter Allgemeine Zeitung

Référence 

Catégorie : Les sorties littéraires 2016

Gregorius par Bengt Ohlsson – 1 juillet 2016, Édition Phébus
Indécence manifeste par David Lagercrantz – mars 2016
La pièce par Jonas Karlsson – mai 2016
Le garçon de l’ombre par Carl-Johan Vallgren – 24 avril 2016
Bäckström épisode 2 : Celui qui terrasse le dragon par Leif QW Persson – janvier 2016
Les secrets de l’île par Viveca Sten – 4 mai 2016
Zack ; Tome 1 par Mons Kallentoft & Markus Lutteman – janvier 2016
La légende de Sally Jones par Jakob Wegelius – juin 2016
La bande-dessiné Rocky . VOL 1 par Martin Kellerman, aux éditions Huber : http://www.editionshuber.com/librairie/10-rocky-martin-kellerman.html
Alice et Lisa par Marie Norin et Emma Adbåge – mai 2016

 

Et pour plus de renseignements sur la littérature suédoise et son actualité, rendez-vous sur le site de l’institut suédois