La cuisine suédoise, c’est bien plus que de simples boulettes de viande et des bonbons en forme de poissons ! Voici dix faits essentiels à savoir sur les traditions alimentaires suédoises :

# 1 Oui la confiture d’airelles peut se marier avec du salé !

Tout comme le ketchup et la moutarde, la confiture d’airelles est largement utilisée en Suède pour accompagner toute une variété de plats, de boulettes de viande, de crêpes ou de boudin noir (blodpudding). Mais malgré sa douceur, elle reste rarement utilisée avec du pain !

# 2 Les harengs au vinaigre : choix central pour les sandwichs !

Vous pouvez échanger des boulettes de viande pour des mini-saucisses ou choisir le saumon mariné plutôt que le fumé, mais votre assortiment ne serait pas complet sans les harengs marinés !

Ce poisson reste l’un des favoris de tout buffet typiquement suédois. Avec une abondance de harengs à la fois dans les mers du Nord et Baltique, les suédois en mangent en marinade depuis le Moyen-Age. Cela permettait de conserver le poisson et de pouvoir le stocker.

Cette marinade peut facilement se marier avec de nombreuses saveurs : moutarde, oignon, ail ou encore aneth pour n’en citer que quelques-uns !

# 3 Knäckebröd – quelle est votre garniture préférée?

A la place du pain et du beurre, vous trouverez souvent du pain croquant (ou pain Wasa) : les knäckebröd. Cela fait au moins 500 ans que les suédois en font ! L’avantage des  knäckebröd est qu’ils peuvent être stockés pendant au moins un an s’ils sont correctement conservés. Ils peuvent prendre différentes formes, épaisseurs et saveurs. Les suédois leur consacrent des rayons entiers dans les magasins !

# 4 les sandwichs ouverts comme le sandwich à la crevette

Lorsque vous commandez un sandwich, ne soyez pas surpris qu’il ne contienne qu’une seule tranche de pain, il s’agit tout simplement d’un smörgås, un sandwich typiquement suédois. Ce concept de sandwich ouvert remonte au XVe siècle lorsque les suédois utilisaient ces tranches de pain épaisses comme des assiettes. En Suède, le grand classique reste le sandwich à la crevette (räksmörgås ou räkmacka). Composé d’un mélange de tranches d’œufs durs, de laitue, de tomates et de concombres, vous trouverez souvent sur le haut du sandwich de la romsås crémeuse, une crème fraîche mélangée avec des brins d’aneth et des œufs d’ablette.

# 5 Soupe de pois et pancakes

Beaucoup de familles suédoises font manger de la soupe de pois et des pancakes tous les jeudis aux enfants. Cette tradition a été remise au goût du jour par les Forces armées suédoises depuis la Seconde Guerre mondiale. Alors que ses origines sont largement débattues, cette tradition est bel et bien ancrée aujourd’hui.

# 6 Prinsesstårta – un favori royal

Vous la reconnaîtrez vite, cette petite pâtisserie verte appelée « gâteau de princesse » (de prinsesstårta), surmontée d’une rose en sucre rose vif, donne de la couleur à toutes les vitrines des boulangeries suédoises ! Composée de couches de génoise bordées de confiture de framboise et de crème à la vanille avec une garniture lourde de crème fouettée venant surplomber le tout, cette petite merveille est recouverte d’une fine couche de pâte d’amande sucrée verte.

Le « gâteau de princesse » a fait ses débuts dans les années 1920 avec Jenny Åkerström, la professeure des filles du prince Carl Bernadotte, frère du roi Gustav V. Les princesses Margaretha, Marthe et Astrid ont tellement aimé ce gâteau, qu’elles ont en inspiré son nom !

# 7 Les grandes dates pour déguster des pâtisseries typiquement suédoises 

En Suède, les gens trouvent toujours de bonnes excuses pour déguster de bonnes pâtisseries tant et si bien que des dates spécifiques ont été désignées pour certaines d’entre elles !
Voici quelques dates :

  • Le jour des gâteaux à la cannelle  (Kanelbullens dag) est le 4 Octobre.
  • Les semlors : petits pains fourrés à la crème et à la pâte d’amande sont mangés le «mardi gras», la veille de l’entrée en Carême.
  • Les gaufres suédoises (våfflor) sont traditionnellement mangées le 25 Mars et les gâteaux crêmeux et mousseux décorés de chocolat et de pâte d’amande avec le portrait du roi Gustav II Adolf (en suédois « Gustav Adolfs-bakelse ») le 6 Novembre en mémoire du monarque suédois tué le 25 mars 1632 pendant la bataille de Lützen.
# 8 Les fous d’écrevisses

Chaque année au mois d’Août, on célèbre en Suède la fête de l’écrevisse ! Pendant cette fête, les suédois dégustent ces crustacés rouges à l’eau douce ou salée.

# 9 il y a quelque chose de bizarre avec le surströmming

Chaque culture a au moins une spécialité culinaire qui fait grincer des dents les habitants et les visiteurs. De fin août à début septembre, une tradition puante est maintenue en Suède, en particulier dans la partie nord du pays. Cette odeur se dégage lorsqu’on ouvre des boîtes de harengs fermentés de la Baltique. Une tradition qui remonte au XIXe siècle. Cet événement a généralement lieu à l’extérieur des maisons en raison de l’odeur nauséabonde et tenace, que beaucoup comparent à des œufs pourris ou à des eaux d’égout.

# 10 Lördagsgodis (bonbons du samedi)

En Suède, une famille comprenant deux adultes et deux enfants, mange en moyenne 1,2 kilos de bonbons par semaine – la plupart le samedi considéré comme le jour des bonbons.

D’après Sweden.se