La Suède se hisse parmi les premiers exportateurs de jeux vidéo, avec une croissance dans l’industrie des jeux atteignant 215 % entre 2010 et 2012. L’innovation et l’éducation contribuent aussi à ce succès.

Minecraft et Battlefield, deux bestsellers

Les séries Minecraft et Battlefield, respectivement développées par Mojang et Dice, présentent plus de 80 millions de copies vendues dans le monde. Avec plus de 4 milliards de jeux vendus, les cadres de Nintendo ont encore de beaux jours devant eux mais on peut toutefois avancer sans risquer de se tromper que la Suède possède aujourd’hui un nombre de développeurs parmi les plus respectés et les plus influents au monde.

La Suède s’est imposée comme étant  l’un des pôles mondiaux du développement et de la production de jeux vidéo innovants, originaux et commercialisés en masse, attirant ainsi un grand nombre de talents étrangers et contribuant à l’économie suédoise. Selon l’indice du Game Developer 2012, le chiffre d’affaires de l’industrie des jeux suédoise s’élevait à 3 700 millions de SEK pour la seule année 2012.

Per Strömbäck, porte-parole de l’association de partenariat Swedish Games Industry, met en perspective le succès du secteur des jeux vidéo suédois et affirme que « Battlefield est l’exportation culturelle suédoise la plus importante depuis ABBA. »

« On pourrait opposer qu’August Strindberg et Ingmar Bergman ont eu un impact plus important. Or, sur le plan économique, le secteur des jeux prend plus de place. La croissance de ce secteur dans son ensemble a été spectaculaire ».

Âge recommandé pour visionner la vidéo : 17 ans.
Technologie de pointe

Pourquoi donc la Suède est-elle devenue une plaque tournante en matière de jeux vidéo ? La technologie et l’intérêt qui lui est porté sont deux facteurs contribuant au phénomène. Les Suèdois ont très tôt utilisé les ordinateurs personnels, notamment grâce aux initiatives politiques, et l’accès à internet a pendant longtemps été à l’ordre du jour dans le programme du gouvernement. En octobre 2013, 99 % des ménages et des entreprises en Suède avaient accès à l’internet haut débit via la 4G, selon une enquête sur le haut débit réalisée par l’Autorité suédoise des postes et télécommunications. Il n’est donc pas étonnant de constater que les enfants suédois soient de si fervents utilisateurs d’internet (cf. l’infographie de l’article sur La magie Minecraft)

La Suède doit également son succès à l’attention portée à l’éducation et à l’innovation. L’art des jeux vidéo a très tôt été présenté comme un sujet d’études à l’université, notamment avec le premier programme lancé à l’Université de Gotland en 2001 ; ce qui a rendu les études relatives aux les jeux vidéo, ainsi que les installations et les instituts de recherche davantage accessibles et acceptables. Parmi les domaines de recrutement des entreprises de jeux suédoises, on trouve les programmes de développement de jeux proposés dans les universités. À la seule université de Skövde, près de 500 étudiants attendent pour mettre leurs compétences en pratique.

Le fait que les sociétés de jeux vidéo suédoises soient fondées sur une expertise technique solide leur confère un avantage concurrentiel, d’après M. Staffan Björk, chercheur en chef en gameplay à l’Institut suédois interactif en TIC à Gothenburg et professeur associé à l’Université de Gothenburg.

Pour lui, « il existe une corrélation entre la réussite suédoise dans le développement des jeux et sa communauté de chercheurs. La Scandinavie dans son ensemble est un immense centre de recherche en matière de jeux, nous avons donc une très forte densité de développeurs par rapport à d’autres pays ».

Sweden.se