Une tasse de café sociale

Les Suédois ne préfèrent pas traduire le mot « fika » de peur de le vider de son sens et de n’en faire qu’une simple pause café. Il fait partie des tous premiers mots que vous apprendrez en visitant la Suède, juste après « tack » (merci) et « hej » (bonjour).

Le Fika est bien plus qu’un simple café. C’est un phénomène social, une raison légitime de prendre son temps. Le Fika peut avoir lieu à n’importe quel moment, le matin ou en soirée. Il peut se savourer à la maison, au travail ou dans un café. On peut le prendre entre collègues, avec la famille, les amis, ou des personnes dont on cherche à faire la connaissance. Il s’agit d’une tradition fréquemment observée, de préférence plusieurs fois par jour.

Les douceurs qui l’accompagnent sont extrêmement importantes. Les brioches à la cannelle, les gâteaux, les cookies et même les sandwiches se mangent au cours d’un fika. Il n’est pas surprenant que les Suédois soient les plus gros consommateurs de café et de friandises au monde, ou plutôt qu’ils apprécient les bonnes choses de la vie.

 

D'après Sweden.se